Bagnolet : Karamoko Sissoko, élu suspecté d’avoir tenté de monnayer des HLM, démissionne

Même s’il n’a pas encore été jugé, l’élu de Bagnolet soupçonné d’avoir promis un logement social à deux femmes contre de l’argent a démissionné de ses fonctions. Dans un communiqué publié sur le site de la mairie, la municipalité a annoncé que Karamoko Sissoko, conseiller municipal en charge du développement sportif, avait quitté son poste mercredi. « Cette démission marque la fin d’une relation de collaboration de longue date », rapporte le communiqué. Karamoko Sissoko était en effet déjà élu sur la liste du maire socialiste Tony Di Martino en 2014. Jusqu’en juillet 2020, il était d’ailleurs vice-président en charge des Sports à l’Établissement public territorial Est Ensemble. L’élu de 39 ans, poursuivi pour « corruption » et « trafic d’influence », doit être jugé le 18 mai par le tribunal de grande instance de Bobigny.

Source : Le Parisien, 09/04/2021