Subventions agricoles en Corse : trois hauts fonctionnaires entendus en garde à vue

Trois hauts fonctionnaires ont été interrogés en garde à vue mi-avril dans le cadre d’investigations à Paris sur des soupçons de fraudes aux aides agricoles européennes en Corse, a-t-on appris ce jeudi 22 avril de source proche du dossier, confirmant une information du Canard enchaîné.

Une information judiciaire sur des soupçons de fraudes aux subventions agricoles en Corse avait été ouverte en décembre 2019 par le PNF après un signalement des Inspections générales des finances et de l’administration et le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux, ainsi qu’une plainte de l’association Anticor.

Selon le Canard enchaîné, des hauts fonctionnaires sont soupçonnés d’avoir proposé à des éleveurs corses, après une réunion au ministère de l’Agriculture en janvier 2016, de détourner les aides allouées dans le cadre de la Politique agricole commune (PAC) de l’Union européenne. Prévues uniquement pour les éleveurs porcins exploitant les châtaigneraies et les chênaies, les subventions ont été étendues « à tous les éleveurs », selon le Canard enchaîné. Le montant « estimé, pour le moment, de la fraude totale sur les trois années concernées – 2015, 2016 et 2017 – est de 1,2 million d’euros », selon une source judiciaire.

Source : Sud Ouest, 22/04/2021