Prise illégale d’intérêts : le parquet général requiert le renvoi du maire de Metz en correctionnelle

Le parquet général de Nancy a requis mardi 8 juin le renvoi devant le tribunal correctionnel de François Grosdidier, maire (LR) de Metz, pour « prise illégale d’intérêts » et « détournements de fonds publics », a appris l’AFP auprès de son avocat.

L’affaire a débuté en février 2013 par une plainte avec constitution de partie civile de Philippe Mousnier, ancien adversaire politique de l’édile, selon qui François Grosdidier aurait utilisé à deux reprises des fonds de sa réserve parlementaire pour subventionner l’association Valeur Écologie, dont il était le président. Un juge d’instruction a rendu une ordonnance de non-lieu, confirmée en appel en juin 2017 par la chambre de l’instruction de Metz. L’association Anticor a ensuite introduit un recours en cassation. La Cour de cassation a cassé le non-lieu et renvoyé cette affaire devant la chambre de l’instruction de Nancy. La décision de la chambre de l’instruction de Nancy sera rendue le 25 août, a appris l’AFP de source judiciaire.

Source : Le Figaro, 08/06/2021