Mois  novembre 2021

Jean-Louis Missika, ex-adjoint à l’urbanisme de Hidalgo, pris en flagrant délit de pantouflage dans l’immobilier

Jean-Louis Missika, artisan de la victoire d’Anne Hidalgo aux municipales, vient de démissionner d’une mission de conseil qu’il avait intégrée au sein du groupe Novaxia, lauréat de plusieurs appels à projets lancés par la mairie de Paris.
Lire la suiteJean-Louis Missika, ex-adjoint à l’urbanisme de Hidalgo, pris en flagrant délit de pantouflage dans l’immobilier

Soupçons de favoritisme et de détournements de fonds: Jean-Marie Bernard entendu le 30 novembre à Marseille

Jean-Marie Bernard, président du Conseil départemental des Hautes-Alpes, sera entendu par des enquêteurs le mardi 30 novembre prochain à Marseille, dans le cadre d'une double-enquête qui vise, à la fois le train de vie du président, mais également sa gestion du département.
Lire la suiteSoupçons de favoritisme et de détournements de fonds: Jean-Marie Bernard entendu le 30 novembre à Marseille

La cour de cassation donne raison à Alain Vogel-Singer, l’ancien maire de Pézenas

Dans son jugement du 4 novembre 2021, la cour de cassation casse l'arrêt de la cour d'appel de Montpellier rendu en octobre 2019. À l'époque, l'ancien maire de Pézenas avait été reconnu coupable de prise illégale d'intérêts dans le cadre de l'aménagement de la zone des Moulières à Pézenas.
Lire la suiteLa cour de cassation donne raison à Alain Vogel-Singer, l’ancien maire de Pézenas

Huit mois de prison avec sursis requis contre Frank Supplisson, l’ex-président LR de l’Agglo de Montargis

Frank Supplisson, ancien président LR de l'Agglomération de Montargis, a comparu devant le tribunal correctionnel dans le cadre de deux affaires, l’une pour détournement de fonds public, l’autre pour prise illégale d’intérêt. Le procureur a réclamé 8 mois de prison avec sursis et 3 ans d'interdiction de gestion.
Lire la suiteHuit mois de prison avec sursis requis contre Frank Supplisson, l’ex-président LR de l’Agglo de Montargis

Sondages de l’Elysée : le PNF requiert des amendes salées

Le PNF a requis deux ans de prison dont un ferme contre Patrick Buisson, l’éminence grise de Nicolas Sarkozy, dans le procès au tribunal correctionnel de Paris où l’ancien conseiller et quatre ex-proches de l’ex-locataire de l’Elysée comparaissent pour des soupçons de favoritisme ou de détournement de fonds publics.
Lire la suiteSondages de l’Elysée : le PNF requiert des amendes salées