Deux ans d’inéligibilité requis à nouveau contre Puta’i Taae

Depuis 2019, l’ancien maire de Papara, Puta’i Taae, est poursuivi en justice dans l’affaire de l’association Taatira ia ora Papara, pour détournement de fonds publics. Jugé coupable une première fois, en mai 2019 et condamné à 18 mois de prison avec sursis, 2 millions d’amende et à 2 ans d’inéligibilité, le représentant Tapura à l’assemblée avait vu sa peine confirmée lors de son procès en appel.
Lire la suite