« Passe-droits et combines », le « système Guérini » condamné au tribunal de Marseille

Jean-Noël Guérini a été condamné pour prise illégale d’intérêts à trois ans de prison dont dix-huit mois avec sursis, à une amende de 30 000 euros mais surtout à la privation pendant cinq ans des droits civils et civiques dont l’éligibilité. Son frère Alexandre est condamné à six ans de prison, à une privation des droits civils et civiques et à une interdiction de gérer une entreprise pendant cinq ans.
Lire la suite