Parlement européen : des élus macronistes pour une autorité d’éthique au rabais

Les règles en matière d’éthique sont souvent mal contrôlées au sein de l’Union européenne. Des eurodéputés planchent sur l’élaboration d'une « haute autorité de la vie publique » au niveau européen, organisme qui serait chargé des questions d’éthique. Des élus français du groupe centriste Renew (Gilles Boyer, Sandro Gozi, Pascal Durand) œuvrent à en diminuer la portée : pour eux, un tel organisme ne doit pas décider de sanctions, mais son rôle devrait être d’émettre des recommandations non contraignantes.
Lire la suite